Test Test Test Test

Les fonderies

Nous ne connaissons à ce jour que quatre fonderies de handbells au monde Schulmerich et Malmark sont toutes deux situées dans l'État de Pennsylvannie aux USA; John Taylor Bellfounders et Whitechapel Bell Foundry sont elles situées au Royaume-Uni. Toutes les quatre possèdent des pages Internet très intéressantes, pleines d'information, de photographies, et de recommandations techniques. Les textes et les photos qui suivent sont directement tirés de ce sites.

Schulmerich
Depuis 1935, Schulmerich est à l'origine de références mondiales d'excellence en matière de fabrication de cloches électroniques et de fabrication de cloches et de carillons. Schulmerich est l'entreprise la plus ancienne de fabrication de handbells en Amérique du nord. En bons innovateurs, ils ont développé le premier carillon électronique au monde. En bons artisans, ils travaillent avec un savoir-faire aussi vieux que le monde mais qui se renouvelle toujours : celui qui consiste à mettre un peu de soi dans chaque instrument qu'ils créent. Ils furent les premiers à fabriquer un carillon entièrement électronique en 1991, sans aucune partie mobile ; cette première expérience se concrétisa en 1996 et 1997 par la production de True Cast, le carillon électronique. Les MelodyChime Instruments furent quant à eux produits dès 1998.

Malmark
Depuis sa création, Malmark a conquis la réputation de l'entreprise leader sur le marché de la fabrication de handbells et de leurs accessoires. Son histoire déjà riche est basée sur un dévouement sans faille à la musique de handbells et à ceux qui pratiquent cet art. Ses spécialistes s'engagent à fabriquer des produits de très haute qualité, dessinés et créés en conformité avec des standards de production que seuls de vrais innovateurs dévoués à la musique de handbells peuvent élaborer. Malmark a été créé avec l'objectif de fabriquer des handbells mieux que quiconque au monde. Leur réussite dans la fabrication de produits de qualité supérieur s'illustre dans la croissance même de l'entreprise, la plus rapide du secteur. Leurs clients sont assuré d'acquérir un produit qui a reçu la reconnaissance de toute une profession, des directeurs de formation, des chorales, et du public dans le monde entier.

John Taylor Bellfounders
Les fonderies John Taylor perpétuent une tradition de fondeur de cloches qui a perduré sans discontinué depuis le milieu du XIVème siècle, lorsque Johannes de Stafford menait son activité à seulement quinze kilomètres du lieu actuel de la fonderie. En 1839, l'entreprise s'installa à Loughborough ; elle est depuis la plus grande fonderie de cloches au monde. La plus grande cloche du Royaume-Uni, Great Paul, le grand Bourdon de la cathédrale St. Paul de Londres, fut coulée à Loughborough en 1881. Elle pèse 17 002 kilogrammes, soit 37 483 livres. Des siècles d'expérience, ainsi qu'une avance technologique certaine, placent Taylor en tête des industries de design et de fabrication de cloches, quelle que soit leurs caractéristiques et leur utilisation. La fabrication des cloches est réalisée dans la plus pure tradition des fondeurs et le personnel actuel possède une très grand expérience de l'art de fabriquer des cloches. Les technologies modernes sont employées partout où leur apport est significatif.

Whitechapel Bell Foundry
Un article du Livre des Records Guinness cite Whitechapel Bell Foundry comme étant la manufacture la plus ancienne du Royaume-Uni, ayant été établie en 1570 (durant le règne de la Reine Elisabeth Ière) et n'ayant pas connu d'interruption dans son fonctionnement depuis lors. En 1970, la fonderie a fêté ses 400 ans. Beaucoup sont néanmoins convaincu que l'histoire de la fonderie est beaucoup plus ancienne. Les cloches les plus fameuses fondues par Whitechapel comprennent l'original de la cloche Liberty Bell (1752), la Grande Cloche de Montréal, et certainement la plus célèbre d'entre toutes, Big Ben au Palais de Westminster. Whitechapel est reconnue comme la principale fonderie de handbells. La musique de handbells a débuté en Angleterre il y a environ trois cents ans. Déjà à cette époque les cloches portaient le signe des trois cloches de Whitechapel. En fait, on peut dire tout simplement que tout l'art des sonneurs de handbells, qui transforme le métal en fusion en un son mélodieux, a été bâti grâce au savoir-faire de Whitechapel.

Si vous en connaissez qui ne sont pas listées ici, merci de nous contacter, nous les ajouterons à notre liste.